03/01/2016

Joseph, ou l'homme assoiffé !




1 commentaire:

  1. Anonyme25/1/16

    Beauté insatisfaite, un humain à la faim insaciable... Un monde de couleurs intenses, d'émotions latentes, de soleil et eau. Des dessins qui parlent.

    RépondreSupprimer

seuls quelques goupils gentleman auront l'audace de passer ici