03/01/2016

Quand les renards blancs se baignent, l'eau est noir

3 commentaires:

  1. Bonjour Adèle,

    J'ai découvert tout récemment tes encres. A commencer par celui des trois renards dans Paris, dont le dessin est si juste et sans redondance aucune. Et puis j'ai regardé les autres dessins et ton "travail" me plait beaucoup, avec un penchant naturel pour les renards. :)
    Et comme j'ai un penchant tout aussi naturel pour l'eau, ton renard blanc se baignant me plait particulièrement. La couleur n'y manque pas : elle n'est en fait pas absente.
    Ta liberté en fait quelque chose d'exact et d'incroyablement vivant et poétique. L'eau est eau, rien ne semble la circonscrire.
    Je ne sais ce qu'est le talent mais sans doute cela ressemble t-il beaucoup à l'acuité de ton regard.
    Tu vas faire de très belles choses Adèle, tu en as l'intelligence et c'est enthousiasmant !

    Cendrine

    RépondreSupprimer
  2. Anonyme8/1/16

    Magnifique !


    Bises des Montagnes

    RépondreSupprimer

seuls quelques goupils gentleman auront l'audace de passer ici